Voyage

Visiter Moscou # 1 : Yulbaba à l’ambassade de russie

Yulbaba s’en va visiter Moscou !

Dans une série de plusieurs articles, je vais tout vous raconter et vous faire découvrir mon voyage dans la capitale du plus grand pays du monde et tout savoir avant de visiter moscou à votre tour !

Au programme : Place rouge, églises aux domes dorés, vodka, chocolat au café Pouchkine… Vous n’en louperez pas une miette.

visiter-moscou-yulbaba

Mais le périple commence à Paris car visiter moscou, ça se mérite…

Comme dans un parcours initiatique, il faut passer plusieurs épreuves pour être l’Elu, celui qui a obtenu son visa et va avoir le droit de fouler la terre promise moscovite et de visiter moscou et ses environs.

Visiter moscou commence à Paris

Il faut avoir bien conscience qu’obtenir un visa pour la Russie pourtant nécessaire pour visiter moscou n’est pas une synécure.

Il faut s’armer de patience et de beaucoup de volonté ou passer par une agence spécialisée, ce que je ferai la prochaine fois, c’est sûr tellement c’est pénible…

Mais moi, je suis une routarde, une voyageuse, une vraie de vraie. J’ai voulu faire toutes les démarches administratives moi même et vivre l’expérience Moscou à plein.

Erreur camarade !

J’ai sous estimé l’aspect kafkaïen de l’administration russe, qui n’a certainement rien à envier à son ancêtre soviétique dont il hérite de tous les fonctionnements et semble ériger la bureaucratie en art de vivre.

Pour visiter la capitale Russe, en plus de tous les papiers administratifs classiques (formulaires, papier d’assurance, voucher de l’hotel qui prouve que vous avez une réservation car sans révervation préalable, on ne va pas en Russie…) il faut d’abord être invité et obtenir une lettre d’invitation.

Oui oui, vous avez bien lu : il faut être invité par quelqu’un en Russie, sinon vous n’avez pas le droit d’y aller. On sent que le tourisme c’est pas la priorité !

visiter-moscou-invitation
Evidemment, on ne comprend rien c’est tout en cyrillique !

Si comme moi vous ne connaissez personne sur place, il faut donc demander à votre hotel de vous envoyer cette précieuse lettre

Pour ne rien arranger, cette invitation peut être payante car les hotels en profitent évidemment pour soutirer quelques euros supplémentaires au touriste naif qui n’imaginait pas une seule seconde un tel fonctionnement lorsqu’il a commandé son billet pour visiter moscou quelques semaines ou jours auparavant.

Visiter moscou se mérite

Là où ca devient drole, c’est que la lettre et le voucher de l’hotel doivent absolument vous être envoyés par fax. Par email ou courrier, ils seront refusés par l’ambassade.

A vous donc de vous débrouiller pour trouver un fax et envoyer l’invitation, évidemment toute tentative de l’imprimer et de la ramener vous-même le jour J vous vaudra un refus catégorique à l’ambassade de russie !

Sympa non ?

(j’en profite pour insérer ni vue ni connue un meme de steve carell que j’adore)

Une fois toutes les pièces du précieux dossier réunies, on passe à l’étape numéro 2 à savoir affronter l’administration russe en face à face et droit dans les yeux, dans l’antre du bureaucrate Kafkaien : à l’ambassade.

L’ogre bureaucrate (aka l’ambassade de russie)

Arrivée à 8h00 du matin, soit une heure avant l’ouverture car j’avais lu que vu la productivité et le sens du service locaux, ceux arrivés à une heure « normale » risquaient de repartir bredouille

queue-ambassade-visiter-moscou

Et bien j’avais déjà une quarantaine de personnes devant moi !

C’est parti pour 1h30 de queue dehors sous la pluie à se faire engueuler en russe par le vigile qui fait des allers retours le long de la file car la ligne n’était pas droite ou que vous êtes trop souriant (je plaisente à peine)

ambassade-russie-paris
Du bel ouvrage bien dans l’esthétique du réalisme soviétique

Une fois entrée, on se dit qu’enfin on va pouvoir régler le sujet et reprendre le cours normal de sa vie… c’était sans compter sur l’heure de queue supplémentaire cette fois au guichet…

C’est là que le bal des bureaucrates commence : les personnes devant moi se font refouler comme des malpropres les unes après les autres :

  • Une pièce manquante au dossier (alors là, tu te fais engueuler comme du poisson pourri)
  • Une photo pas assez identifiable au gout du guichetier
  • Une lettre d’invitation imprimée directement et non envoyée par fax
  • Et pour finir, le clou du spectacle : de nombreuses personnes rejetées car elles avaient signé leur formulaire au stylo bleu et non pas au stylo noir !

C’est sympa je vous dis ! Sincérement, on commençait sérieusement à douter de notre envie d’aller visiter moscou car on se dit qu’au moindre problème labas la machine administrative vous envoie au goulag en moins de deux.

ambassade-russie-temoignage
Un témoignage sur la page google de l’ambassade de russie (et non ce n’est pas moi)

Heureusement, j’ai prié Saint Vladimir assez fort car mon dossier a été accepté dès le premier essai : ayant lu tellement de témoignages sur le sujet j’avais fait extrémement attention, un peu le même niveau d’implication que j’ai mis pour préparer mon bac.

On me donne donc rendez-vous 3 jours plus tard pour venir récupérer mon visa pour la russie (et non on ne vous l’envoie pas, il faut se taper la queue une deuxième fois)

La suite de mon périple au pays des soviets au prochain épisode !

10 Commentaires

  1. agrippine

    3 mars 2020 at 8 h 49 min

    hate de voir la suite.
    La russie est un pays qui m’attire aussi.
    j’aimerais bcp y aller un jour, mais il me semblait bien que n’allait pas qui veut en russie…
    question, c’est un peu le stress cette histoire car il faut d’abord reserver l’hotel alors qu’on n’a pas encore l’autorisation d’y aller !!..

    1. Yulia Baba

      3 mars 2020 at 9 h 23 min

      @Agrippine Effectivement, tu es obligé de réserver un hôtel (et l’avoir payé) pour pouvoir y aller. Tu n’as pas le choix car tu dois présenter à l’ambassade un voucher de l’hotel indiquant que tu as bien payé ta réservation. Après pour le Visa, tu vas forcement finir par l’avoir normalement, il faut juste s’armer de patience et ne pas se décourager s’il faut revenir.
      @Arsinoe Oui ça vaut le coup mais rien que la demande de visa est déjà une expérience en elle meme 🙂

  2. Arsinoe la Crapaude

    3 mars 2020 at 8 h 58 min

    Ce délire… Hâte de voir la suite ! Ca doit être génial pour se mériter autant ^^

  3. Loupy

    3 mars 2020 at 12 h 25 min

    Ah oui quand même…note pour plus tard :si je prévois un séjour en Russie => passer par une agence !

  4. Tongs et Sri Lanka

    3 mars 2020 at 18 h 25 min

    héhé j’espère que la suite de ton voyage est moins contraignante que tous les papiers nécessaires pour le visa russe 😉 bonne journée !

  5. julie adore

    4 mars 2020 at 12 h 04 min

    1,5h de queue? La chance! la semaine dernière j’en fait 3h pour voir les portes se fermer devant moi – fin de service 😉
    mais bon, on choisit pas sa patrie 😉

  6. sofy from sxb

    4 mars 2020 at 19 h 07 min

    eh bien, faut être drôlement motivé pour visiter la Russie ! j’ai hâte de lire la suite.

  7. yulbaba

    6 mars 2020 at 19 h 22 min

    @Loupy : Oui c’est préférable !
    @Tongs et sri lanka : RDV au prochain article pour le savoir !

  8. yulbaba

    6 mars 2020 at 19 h 24 min

    @Julie : ah ben j’ai eu de la chance alors ! Je ressens ta douleur…
    @Sofy : Merci 🙂 RDV au prochain épisode qui sera tout aussi sympatoche !

Laisse moi un commentaire, je réponds toujours !